CESSER DE FUMER C’EST POSSIBLE

 

Il est bien amusant de lire sur la notice sur les paquets de cigarettes “Fumer tue”. Et de lire sur divers supports que ” Fumer pollue”, aussi. Si l’air des lieux publics est désormais assaini avec l’interdiction de fumer, ce sont maintenant les mégots, jetés par terre, souillant trottoirs et bouches d’égout, qui posent problème, représentant potentiellement un danger pour l’environnement.

Fumer tue. Personne ne peut plus l’ignorer. Mais le fait de le savoir ne suffit pas à régler la question de la dépendance au tabac. Qu’est-ce que le tabagisme? Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsqu’on est “addict” à la nicotine? Et dans notre corps? La cigarette  électronique est-elle une bonne solution?
Ambulance Casablanca vous dresse un état de lieux sur ce phénomène dévastateur, cause d’une multitude de maladies et sur la qualité de vie de plusieurs personnes dans le monde.

La fumée est inhalée

Elle passe dans les bronches pour atteindre les alvéoles pulmonaires. La nicotine contenue dans la fumée passe par les alvéoles  dans la circulation sanguine. Elle atteint ainsi le cerveau  Elle passe dans les bronches pour atteindre les alvéoles pulmonaires. Des récepteurs neuronaux libèrent de la dopamine qui stimule le système de récompense du cerveau.

La composition d’un mégot n’est pas rassurante: cellulose, acétate, glycérine, goudron, nicotine… De quoi polluer l’eau s’il finit dans le caniveau. D’autant qu’il met entre trois mois et dix ans, selon les cas, pour se décomposer.

Un avis qui n’est pas partagé par tout le monde. Certains pensent que les mégots contiennent des produits polluants comme des restes d’hydrocarbures ou de la nicotine. Mais une fois dans l’eau, ces substances potentiellement dangereuses sont tellement diluées qu’il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Donc on en déduit que la probabilité d’une pollution importante par les mégots est faible, même si on ne peut pas l’exclure.

Le trajet “normal” d’un vieux filtre passe par un cendrier ou une poubelle, mais pas par les trottoirs ou les bouches d’égout. Nous estimons  qu’un mégot n’a rien à faire dans l’eau. En le jetant dans le caniveau, on complique son traitement. C’est inutile et idiot. Il faut sensibiliser les fumeurs, car le respect de l’eau est une notion importante.

Un mégot ne pollue donc pas l’eau, mais il n’en est pas moins salissant, et c’est l’incivilité des fumeurs qui est pointée du doigt. Le respect de la nature est une question de civilité, de civisme, de morale et de respect des autres.Ni la nature ni les rues ne sont des poubelles. Aux fumeurs donc d’utiliser les cendriers mis à leur disposition… quand il y en a.
Et pour revenir aux mégots?

Les restaurants sensibles à la question des déchets installeront des cendriers. Il faut espérer que les marchands de cigarettes distribueront aussi des cendriers de poche. Parce que la question des mégots est problématique. Ce qui nous choque aussi, c’est la saleté aux abords des arrêts de bus et dans les gares. C’est désagréable. Il y a des solutions pour faire comprendre aux gens que chaque petit geste, comme le fait d’utiliser un cendrier, est important pour la nature et pour l’ensemble de la population.

Les 10 règles pour arrêter de fumer

-Fixez une date d’arrêt et tenez-vous-y.

-Après l’arrêt, évitez absolument de reprendre une cigarette, même une seule bouffée: le risque de rechute est trop important.

-Débarrassez-vous de toutes les cigarettes, briquets et cendriers.

-Ecrivez la liste des inconvénients du tabac et des bénéfices d’arrêt.

-Utilisez des substituts nicotiniques, du Zyban,  ou du Champix. Ces produits atténuent les symptômes de manque  (irritabilité, nervosité, angoisse, dépression, problèmes de concentration, troubles du sommeil, appétit augmenté, prise de poids, envie irrésistible de fumer) et multiplient par deux vos chances de succès.

-Demandez aux autres de ne pas fumer en votre présence. Les premières semaines, évitez les endroits où on fume . Toutefois, si vous ne pouvez ou ne voulez pas éviter ces lieux, alors déclinez poliment mais avec fermeté toute offre de cigarette. Soyez fier-e de ne plus fumer!

-Avertissez votre entourage que vous avez arrêté de fumer. Obtenez du soutien.

-Changez de routine pour éviter les endroits et les situations où vous aviez l’habitude de fumer: p.ex. quittez la table aussitôt le repas fini.

-Utilisez des activités de diversion pour faire face au besoin urgent de fumer (p.ex. se promener, boire de l’eau, mâcher un chewing-gum, laver vos mains). L’envie de fumer augmente progressivement, atteint un “pic” et régresse spontanément. La forte envie de fumer ne dure pas plus de 5 minutes. Plus le temps passe, plus ces envies diminuent en nombre et en intensité, jusqu’à disparition complète.

-Dites-vous que s’habituer à vivre sans tabac peut prendre du temps et nécessite souvent plusieurs tentatives.

Fixer une date d’arrêt mais y a-t-il un bon moment pour arrêter?

Ambulance Casablanca continuera à vous apporter le max d’informations pour animer votre motivation de passer à l’acte et de vous débarrasser définitivement de la cigarette et de son mégot, symbole d’auto-destruction à petit feu.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *